“Princess Thailand sait gérer ses montées en puissance. A chaque fois que l’on croit que le groupe va exploser, il faut encore attendre un peu. Mais alors quand tout lâche, c’est rapidement l’apothéose. Tout ce qu’on peut attendre d’un groupe noisy, avec en prime de la flûte et un chant profond qui rappelle Current 93 ! Ça balance sec, tout en générant une belle dose de mystère. Un peu comme si A Place To Bury Strangers jouait dans un film de David Lynch.”

“Princess Thailand knows how to manage its rise in power. Whenever you think the band will explode, you have to wait a bit longer. But then when everything loose, it is quickly apotheosis. All we can expect from a noisy band, with the bonus of the flute and a deep song reminiscent of Current 93! It balances dry, while generating a beautiful dose of mystery. A bit like A Place To Bury Strangers was playing in a David Lynch movie. »

 

Nouveautés

A propos du disque

Après un premier album sorti en Octobre 2018, Princess Thailand s’est isolé dans le Quercy Blanc au Studio Barberine d’Arthur Ferrari. Ils ressortent de ce laboratoire musical avec un nouveau disque inclassable, puissant et mélancolique, délivrant une musique comme une expérience physique, un nuage sonore devant tout autant à la noise qu’à la pop, à la no-wave qu’au post punk. Les textes et le chant incantatoire d’Aniela sont transcendés par des textures fiévreuses, traversées par des explosions sonores.
Un disque haletant et novateur sorti le 24 Avril, 2020 sur les labels À Tant Rêver du Roi et Luik Records, avant que le groupe ne gagne la route pour offrir ses lives rageurs à l’énergie implacable.

Femme du mois : Princess Thailand, héritière (française) de Siouxsie et Kim Gordon

On avait raté l’an dernier l’entrée en matière de Princess Thailand, groupe toulousain qui signait en novembre 2018 son premier album. On ne se fera pas avoir deux fois en manquant l’occasion de dire du bien du nouveau double single du groupe, composé de deux titres flamboyants et hi-energy.

Sun Burns Out

L'éclatante efflorescence de Princess Thailand

Le ravageur premier album d’un groupe de rock fiévreux et bruitiste, sous (très) haute tension. Demain leur appartient.

[…] Poursuivant sur sa foudroyante lancée, le groupe (créé en 2017) propulse à présent un magistral premier album, en forme de virulent manifeste, et s’impose comme l’une des grandes révélations françaises de l’année. […]

Les Inrocks

Beautiful noise

Leur chant, tantôt scandé, crié et habité, chasse la-demi-mesure tandis que leur énergie, frontale et abrasive, opère dés les premières notes de ce premier album ô combien dense et riche en émotions.

Longueur d’Ondes

C’est bien c’est nouveau : Princess Thailand

Souvent relégués au fond de top 10 d’artistes à suivre parrainés par des marques de téléphone, ils luttent contre 60 ans d’histoire pour se faire une place dans le cœur d’auditeurs qui croient avoir tout entendu. Aujourd’hui, des Français nommés Princess Thailand et sans mauvais esprit, c’est un sacré bordel.

Gonzaï

Princess Thailand a déjà tout d’une reine

A aucun moment la musique ne vous lâche, virevoltante et entêtante, elle vous attrape pour vous amener loin, très loin. La voix magnifique d’Aniela se mêle aux instruments en dominant et orchestrant le tout. Du plaisir à l’état pur.

Opus Musiques

© Alexandre Ollier

Contacts

BOOKING
AFX

Sylvain
sylvain [@] afx.agency

PRESSE
Martingale

JP
jp [@] martingale-music.com

MANAGEMENT
Primary

Bastien / Yann
bonjour.primary [@] gmail.com

     

velit, elementum amet, sit massa ut Phasellus suscipit id, risus.